Plus de trains, de meilleures gares

Améliorer votre ligne avec une augmentation des dessertes et des gares plus vivantes est possible, mais cela peut prendre du temps.

La clé est d’examiner attentivement l’analyse de rentabilisation, le fonctionnement financier de votre idée, et d’établir un partenariat avec des organisations en les abordant dans le bon ordre. Nos conseils ci-dessous vous aideront à le faire.

Avec une bonne planification, de la persistance et de la patience, votre projet peut se concrétiser. Mais le plus difficile ne s’arrête pas là, il est ensuite temps de faire connaître votre réussite auprès des passagers.

Inspiration


La ligne La Roche Bressuire
Pays de la Loire (France)

La Région Pays de la Loire s’est occupé d’une ligne mal en point, d’avoir trop peu de trains et encore moins de passagers, et l’a transformée en une ressource dynamique qui stimule le tourisme et l’économie.

Le problème de la dynamisation de la ligne entre La Roche-sur-Yon et Saumur était un défi. Malgré l’importance potentielle de la ligne pour les communautés rurales et côtières, les dessertes étaient peu nombreuses et la fréquentation parfois régulièrement faible.

La réponse fut sur quatre volets – consistant en des services supplémentaires, des campagnes de marketing importantes, un engagement communautaire et des améliorations de la gare. La recette fonctionne. Le très populaire Train des Plages qui a été lancé les fins de semaine de l’été 2013 a été largement utilisé, avec des trains supplémentaires devant être ajoutés. Les passagers ont donné un coup de pouce déterminant au service, avec des taux de satisfaction de 90 %, le seul reproche étant la sur-fréquentation – et ce, sur une ligne qui était parfois pratiquement déserte.

Les années suivantes, le Train des plages est revenu pour de longues saisons, et en 2015 il a été rejoint par un « Train des châteaux », faisant la promotion du trajet en sens inverse, vers l’intérieur des terres pour visiter les pittoresques châteaux de la région. Lire la suite.


La Riviera Line
Devon/Torbay (Royaume-Uni)

La ligne Riviera (Exeter-Paignton) dispose d’un service régulier, hors pointe, d’un train par heure dans chaque direction. Le souhait local de porter ce chiffre à deux trains par heure existe depuis longtemps, mais le manque de matériel roulant, de personnel et le financement, l’ont empêché.

Les partenaires de Citizens’ Rail ont appuyé ce projet et le Partenariat ferroviaire de Devon & Cornouailles s’est mis en lien avec l’opérateur local ferroviaire First Great Western pour examiner les possibilités. Le conseil du Comté du Devon et le Conseil de Torbay, les deux administrations locales responsables des transports, furent très impliqués et se sont accordé pour fournir un financement correspondant.

Ni le matériel roulant, ni les fonds nécessaires n’ont pu être trouvés pour assurer les souhaits complètement le long de toute la ligne. Cependant une initiative « tremplin » a été convenue : au moins deux trains par heure durant la plupart de la journée entre Newton Abbot et Paignton.

Lancée en décembre 2013, ce fut un tel succès que, au terme du projet Citizens’ Rail et après une période supplémentaire de financement par l’administration locale, le gouvernement a accepté de continuer à prendre en charge les trains supplémentaires dans le cadre de son contrat de franchise avec First Great Western. À partir de décembre 2018, le service complet de deux trains régionaux à l’heure le long de la totalité du parcours sera introduit, sans la nécessité d’un financement extérieur. Lire la suite.


Service direct Burnley-Manchester
Lancashire (Royaume-Uni)

Après un investissement de plusieurs millions de livres et presque une décennie de travail de partenariat entre le Conseil de Burnley, Network Rail, le Conseil du Comté du Lancashire et Northern Rail, la ville de Burnley, dans le Nord Ouest de l’Angleterre, a son premier service de train direct pour Manchester, en plus de 40 ans.

La réintégration de 500 mètres de voie ferrée, connus sous le nom de courbe de Todmorden, a amélioré les temps de trajet et contribuera à en faire un catalyseur essentiel pour les emplois, la croissance et l’économie du tourisme.

Le service direct vient compléter le nouveau bâtiment de la gare de Burnley Manchester Road, la station la plus fréquentée de la ville. Financé dans le cadre de Citizens’ Rail, le bâtiment pensé pour la communauté (photo ci-dessus), attire plus de passagers et augmente la satisfaction des passants et clients (voir les résultats des recherches). Lire la suite.

Comment le réaliser

OBSERVER L’IDÉE

 

Réfléchissez à ce que vous aimeriez voir, et demandez-vous qui partage le même avis que vous.

Combien de personnes sont susceptibles d’utiliser les services améliorés dont vous souhaitez l’existence ? Elles sont susceptibles de les utiliser pour quelles raisons ? À quel besoin ces trains répondraient-ils ? Pour l’amélioration d’une gare, quel serait le problème résolu ou le critère d’amélioration atteint ? Comment voyez-vous le financement des aménagements ou des services supplémentaires ? D’où pensez-vous que l’argent viendra ?

Étudiez attentivement ces points et trouvez des réponses satisfaisantes à ces questions et d’autres. Cela vous sera essentiel pour les futures étapes. Si vous êtes au Royaume-Uni, que vous disposez d’un Partenariat du rail communautaire pour votre ligne régionale, joignez-les au téléphone, ils vous donneront un avis et vous indiqueront les contacts importants (si vous n’êtes pas au Royaume-Uni, allez consulter les organismes à contacter sur notre page concernant le fonctionnement du secteur du rail en France, Allemagne et aux Pays-Bas).

FAITES VOTRE PART

 

Intéressez-vous à ce qui s’est réalisé au cours des dernières années, et ce que vous voulez voir développé en gare, ou à la gare que vous souhaitez améliorer.

Y-a-t-il d’autres projets de développement ou d’améliorations déjà en place ? Quels travaux d’investissement, le cas échéant, sont prévus sur la ligne, et comment vos projets s’y rattachent-ils ?

PARLEZ-EN

 

La prochaine étape est de communiquer. Quelle que soit votre idée, l’industrie ferroviaire en tiendra compte seulement si elle est soutenue par la commission de l’administration locale responsable des transports dans votre région. Au Royaume-Uni, il s’agit souvent du Conseil du Comté.

Prenez contact avec eux et parlez avec le fonctionnaire qui traite les questions ferroviaires. Pour progresser, vous avez absolument besoin d’avoir cette personne, ses collègues et les membres élus, en particulier les plus locaux, de votre côté. Travaillez avec eux et soyez souple. Soyez prêt à des compromis.

Si un partenariat du rail s’occupe déjà de votre ligne, vous devez également obtenir son soutien, ils peuvent être d’une grande aide pour la réalisation de votre idée, alors contactez-les avant d’aller voir l’administration locale.

L’AMENER À L’OPÉRATEUR

 

Si votre projet a atteint ce stade, il est temps d’en parler avec l’opérateur ferroviaire.

Vous devez respecter l’ordre de ces étapes, vous pourriez être tenté d’aller au plus court directement à l’opérateur ferroviaire, mais si vous le faites, vous vous retrouverez certainement dans une impasse.

Un plan bien pensé, élaboré en détail, qui répond à un besoin identifié ou potentiel évident, ayant le soutien d’instances locales et d’un partenariat ferroviaire communautaire, a les meilleures chances de progresser.

Les élus, responsables des commissions locales et le partenariat ferroviaire communautaire vous indiqueront qui est la personne essentielle à contacter pour le rail. Une approche conjointe est avantageuse.

SOYEZ PERSÉVÉRANT, MAIS SURTOUT PATIENT

 

À la suite d’une réunion avec le secteur du chemin de fer, la faisabilité de votre projet devrait être plus claire, ainsi que les délais et le coût. Dans l’idéal, vous aurez une idée précise concernant où aller chercher l’argent et ce qu’il faut faire pour l’obtenir.

Les deux points essentiels désormais sont votre aimable persévérance et votre patience. Restez particulièrement en contact avec la commission des élus locaux concernée, avec le partenariat pour un rail communautaire et avec le principal responsable ferroviaire local.

Conservez votre projet dans votre agenda et saisissez les occasions de le réaliser, en tout ou en partie. Reconnaissez que ces choses prennent du temps, souvent beaucoup de temps, mais si l’idée est assez intéressante, qu’elle est largement soutenue, alors elle sera un jour « la prochaine chose à faire » dans la liste.

CÉLÉBREZ ET PENSEZ PUBLICITÉ

 

Lorsque ça y est, que votre projet, ou une partie de celui-ci, est reconnu et mis en œuvre, célébrez ce moment et n’oubliez pas de citer et de remercier publiquement chaleureusement les institutions, élus et toutes les personnes qui vous ont aidé et rendu cela possible. Organisez un événement lors d’une journée d’ouverture.

Lorsque le projet a été mis en œuvre, ne ratez pas les occasions d’en évoquer l’existence. De nombreuses personnes se seront investies pour rendre ce projet réel, et elles ainsi que d’autres encore, souhaiteront connaître la santé du projet.

Une part importante de la réussite sera le résultat d’une publicité bien pensée diffusée pendant une période suffisante. Dans la mise en œuvre de votre idée, n’oubliez pas d’inclure suffisamment de financement pour sa publicité. Si personne n’en connaît l’existence, personne ne l’utilisera.

Contribuer


Si vous avez vos propres études de cas, des ressources ou des idées pour contribuer à cette section du kit d’outils (ou une autre), n’hésitez pas à ajouter un commentaire au bas de cet article.

Vous pouvez également envoyer un email à our lead partner DCRP ou appeler le +44 1752 584 777 pour échanger avec notre principal partenaire, Partenariat ferroviaire de Devon & Cornouailles

Plus provenant du kit d’outils

Secured By miniOrange